[Que sont-ils devenus ? – Episode 8] Laurent Manglé : « C’est sans aucun doute sur le plan social que l’Académie m’a le plus apporté « 

Nouvel épisode de notre rubrique « Que sont-ils devenus ? » avec Laurent Manglé, élève de l’Académie pendant 3 ans !


Bonjour Laurent, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Laurent Manglé, je suis né le 8 février 2000 à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine (92) et viens donc de fêter mes 19 ans. Après avoir obtenu un Bac S en 2017, j’ai intégré l’école de commerce AMOS Sport Business dans le 13ème arrondissement de Paris. Quant au football, c’est ma passion depuis tout petit. J’ai signé ma première licence dès l’âge de 5 ans et actuellement je joue depuis 2 ans au FC Chambly.

Combien d’années es-tu resté à l’Académie ?

J’ai passé trois années à l’Académie, de la Seconde à la Terminale.

Pour quelles raisons es-tu venu à l’Académie ?

J’étais à la recherche d’une structure où je pouvais concilier une pratique intense et régulière du football avec les études. Logiquement, j’ai opté pour l’Académie et son Triple Projet, que j’ai intégrée en 2014.

Qu’est-ce que ton expérience à l’Académie t’a apporté ?

L’Académie m’a permis d’améliorer quelques aspects de mon jeu, mais c’est sans aucun doute sur le plan social que l’Académie m’a le plus apporté. J’y ai appris des règles de vie essentielles qui me serviront pour le reste de ma vie.

Quel est ton meilleur souvenir ?

C’est une question difficile, car plusieurs moments marquants me viennent en tête. Je dirais que mon meilleur souvenir à l’Académie fût lorsque nous sommes partis disputer la finale UNSS en Futsal à Dijon. L’expérience humaine était vraiment incroyable même si j’ai été déçu par notre élimination. Je garde aussi de très bons souvenirs des fois où j’ai été ramasseur de balles au Stade de France pour les finales de la Coupe de la Ligue (2015, 2016). Faire partie de l’organisation d’un tel événement et voir de si près les joueurs m’avait marqué à l’époque. J’ai particulièrement aimé aussi la fois où j’ai été arbitre pour le match opposant France 98 aux célébrations de l’équipe All-Stars dans le cadre de la Diomède Cup.

Si tu devais résumer ton passage à l’Académie en 3 mots ?

Cohésion, respect, football.

Que dirais-tu à un(e) jeune qui est intéressé(e) pour rejoindre l’Académie ?

Je lui dirais de ne pas hésiter car c’est un super projet qui mêle passion du sport, études et apprentissage de la vie, tout en faisant partie d’une belle famille.

As-tu gardé contact avec l’Académie et/ou tes anciens camarades ?

Oui, bien sûr. Je me suis fait de nombreux amis à l’académie avec qui je suis resté proche. Je reste également en contact avec l’équipe encadrante de l’Académie. L’année dernière, dans le cadre de ma première année chez Amos, j’ai effectué un stage de 2 mois à l’Académie où j’ai eu l’opportunité de travailler sur l’organisation de la Diomède Cup (édition spéciale 10 ans). J’ai ensuite été recruté pour l’accompagnement des jeunes aux Stages de l’Académie à Clairefontaine et j’ai essayé lors de cette expérience de leur transmettre tout ce que l’Académie m’avait apporté. Je n’oublie pas l’Académie. Je suis d’un œil attentif son actualité sur les réseaux sociaux avec toutefois un peu de nostalgie.

Que fais-tu aujourd’hui ?

Je prépare un Master en Management des Organisations Sportives. Dans la continuité de l’Académie, c’est un cursus qui me plaît, basé sur ma passion pour le football et le sport. Aujourd’hui en 2e année de Bachelor, je passe actuellement mon second semestre à AMOS Londres. Parallèlement aux cours, j’ai été recruté par une agence en tant qu’hôte pour des évènements sportifs et me suis inscrit dans un club pour continuer ma pratique du football.

Quels sont tes projets pour les années à venir ?

Professionnellement, mon projet ultime est de faire de ma passion pour le football et le sport mon métier, en travaillant pour une structure sportive (club, fédération, équipementier). À court terme, je souhaite obtenir mon Bachelor en Métiers du Sport l’année prochaine puis mon Master en 2022.