[Que sont-ils devenus ? – Episode 11] Tony Baronce : « L’Académie est vraiment une superbe expérience qui te permettra de te construire »

Nouvel épisode de notre rubrique « Que sont-ils devenus ? » avec Tony Baronce, élève de l’Académie pendant 3 ans !


Bonjour Tony, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Tony Baronce, j’ai 22 ans, je suis originaire de Madagascar et de l’île de La Réunion. J’ai grandi dans la région parisienne à Gentilly (94). Je suis titulaire d’une licence STAPS (Sciences Techniques des Activités Physiques et Sportives). J’ai découvert le football très jeune grâce à mon père. J’ai toujours été passionné par le football. Je suis actuellement DJ et vie d’une autre passion.

Combien d’années es-tu resté à l’Académie ?

Je suis resté 3 ans à l’Académie, de la Seconde à la Terminale.

Pour quelles raisons es-tu venu à l’Académie ?

J’ai eu l’occasion de découvrir le stand de l’Académie dans un salon du football à Porte de Versailles (Galaxy Foot). J’étais vraiment très intéressé pour allier les études et le football, je voyais une opportunité incroyable pour m’épanouir. Je m’étais déjà inscrit dans mon lycée de secteur, mais suite au concours d’entrée qui m’a été validé pour intégrer la structure, mes parents m’ont soutenu pour que je m’inscrive à l’Académie.  

Qu’est-ce que ton expérience à l’Académie t’a apporté ?

L’Académie m’a apporté beaucoup de principes humains tels que le respect, l’hygiène de vie et le savoir-vivre en collectif. Je n’ai jamais autant progressé au football que durant ces 3 années enrichissantes, de par la philosophie de jeu, le suivi du joueur et l’encadrement. Grâce à cette structure, j’ai eu mon Bac ES tout en m’épanouissant dans ma passion. De plus, l’Académie m’a fait mûrir très vite, j’en suis ressorti avec une expérience inoubliable, qui m’a permis de devenir l’homme que je suis aujourd’hui.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Il y a tellement de bons souvenirs, mais si je dois en retenir qu’un seul, c’est celui de notre match contre la sélection japonaise lors de ma deuxième année à l’Académie. Ce match a été, pour moi, la traduction de toutes ces années de dur labeur. Je me suis dit « quand on veut, on peut, il suffit juste de travailler ! » dans n’importe quel domaine. Aujourd’hui, je transmets toute cette force dans une autre passion : la musique… Et ça marche ! Auparavant, je n’aurais jamais pensé atteindre une telle progression au football. Mon ami Jossuha Brudey et moi-même étions surnommés « les casseurs » (rire). À mon arrivé, mes lacunes techniques, je les avais comblées dans l’impact physique au corps-à-corps, j’étais un vrai meurtrier (rire). À la fin de mon apprentissage j’en suis ressorti tout nouveau, j’étais beaucoup plus technique et j’ai évolué d’un point de vue tactique.

Si tu devais résumer ton passage à l’Académie en 3 mots ?

Enrichissant, Respect et Plaisir

Que dirais-tu à un(e) jeune qui est intéressé(e) pour rejoindre l’Académie ?

Allez fonce ! On ne s’en rend pas compte sur le moment, mais avec du recul l’Académie est vraiment une superbe expérience qui te permettra de te construire en tant que personne responsable.

As-tu gardé contact avec l’Académie et/ou tes anciens camarades ?

Je suis en contact avec Erwann Bouchard, ex-coéquipier, actuellement éducateur au sein de la structure. J’ai poursuivi mes études dans le sport avec Thierry Debard, ancien camarade, à la faculté d’Orsay. Entre « casseurs », je suis également très proche de Jossuha Brudey (rire) et notamment de Bryan Palmyre.

Que fais-tu aujourd’hui ?

J’ai arrêté le football en compétition l’année dernière à Bagneux COM (en 2019) pour me consacrer à ma vie d’artiste. Je suis actuellement DJ, c’est pour cela que j’ai dû faire un choix entre la musique et le football car, allié le monde de la nuit et la compétition sportive est assez difficile à gérer. Je gagne ma vie grâce à la musique, c’est comme être un joueur professionnel dans un autre domaine, vous ne trouvez pas ?

Quels sont tes projets pour les années à venir ?

Je compte voyager dans le monde entier grâce à ma musique. Je veux rendre les gens heureux. Mis à part la musique, je suis un entrepreneur qui est toujours à l’affût de nouveaux business. Il y en a tellement qui s’en offre à nous que je ne pourrais tous vous les citez ! Tel que le e-commerce, l’immobilier…